Bonsoir et bienvenue au Théâtre Ô !

A : Le Théâtre Ô, on peut en parler ?

B : Faut voir !

A : Oui mais là c’est carré­ment un site, alors donne-​moi des images, fait quelque chose…

B : Ok. Je dis pas que je vais réus­sir, mais je vais essayer.

Le Théâtre Ô, c’est un orifice ! Un trou, une bouche ouverte, le O, qui chante une chan­son, toutes les chan­sons, et même les autres.
Une bouche qui parle une langue mater­nelle, étran­gère, toutes les langues, et même les autres.
Une bouche qui parle du sens, par exemple celui là : ^ , de la vie, du sens, dans tous les sens, et même les autres…

NON !
Ce n’est pas exac­te­ment ça, c’est l’inverse complè­te­ment :

Le Théâtre Ô c’est une table, O, ronde, avec des chaises, ^, tout autour. On peut s’y assoir à 42 ou à 2, ça marche, chacun prend toute sa place en faisant ainsi de l’espace aux autres.

NON, ATTENDS, j’ai une idée !
C’est un soleil, O, avec des rayons, ^, et ça diffuse large­ment.
Oui voilà, une petite Cité du soleil, où chacun vit avec qui et comment il veut…

A : C’est ôk. Voyons voir…