Le Chœur des habitants d’ici

Le Chœur des habitants d’ici vit ici, en Cévennes (ça pourrait être ailleurs c’est pas la question), parle et chante par 24 trous O pour chercher un sens ^ à vivre ici.
Il est clairement dirigé par Marc Sollogoub, alias le sous-commandant Marcos.

Chœur à géométrie variable, il se compose tour à tour de grands ensembles chantés à quatre voix, de prise de paroles individuelles ou à plusieurs, d’octuors audacieux et même de solo, au besoin.

La plupart des textes qu’il chante ou dit, c’est lui qui les écrit au moyen de questionnaires tout simples proposés par le sous-commandant qui tranche par la suite dans les réponses pour concocter si possible de nouveaux tubes.
Les sujets cruciaux sont abordés : VIVRE (l’amour, la mort…), VIVRE ICI (les oignons doux, le super u, le vin, les néo et les locaux).

La plupart des morceaux qu’il interprète sont complètement uniques car composés sinon harmonisés par Marcos pour l’occasion.
Le répertoire se veut inclassable: tout y est* sauf les chants sacrés**. Il y a un peu de jazz, de chanson française, de hip-hop, de musique de film, de reggae, de chants populaires, de chants traditionnels, de berceuses en tout genre, mais ce n’est pas exactement la question, c’est encore autre chose.

Le pari du Chœur des habitants d’ici n’est pas de viser la perfection, mais de miser sur ses propres imperfections, son humanité, et de provoquer le miracle, le miracle sinon rien, autant durant les répétitions qu’au cours de ses spectacles, pendant lesquels il s’attelle tout simplement à transformer du plomb en or. Mais pour cela, il travaille dur comme fer.
Venez voir, c’est vraiment incroyable : ça marche*** !

* Miles Davis, I AM, Pierre Vassiliu, la Bretagne, Marc Perrone, André Minvielle, la Hongrie, David Lynch, Bob Dylan, la Renaissance franco flammande, Léo Férré, le sous commandant Marcos, Josquin Desprez, les chants yiddish, Corsby Still Nash and Young, Eminem… voilà l’idée !

** en fait non, on peut pas en parler

*** sauf quand ça marche pas…